Tout savoir sur les Coteaux du Languedoc

  • by
verres de vins

Languedoc-Roussillon est l’un des principaux acteurs dans le domaine de viticulture en France. Coteaux du Languedoc ou Fougères, chaque appellation regorge de pépites. Son histoire est assez récente, mais connait une réussite fulgurante. Les vins de cette région viticole sont parmi les meilleurs vins de pays pour accompagner vos repas contenant de la viande rouge, un magret de canard, des charcuteries, de la viande blanche etc.

Coteaux du Languedoc : c’est quoi ?

Le vignoble du Languedoc-Roussillon se trouve au Sud-ouest de France. Le Coteaux du Languedoc est une appellation régionale qui regroupe l’ensemble des AOC du Roussillon et du Languedoc. On y recense plusieurs domaines, et chacun fabrique une gamme de vin du Languedoc. Avec la diversité des terroirs et les différentes caractéristiques du vin de pays, une hiérarchisation des Coteaux du Languedoc a été mise en place en 2017. En mai 2017, l’appellation Coteaux du Languedoc a été remplacée par l’AOC Languedoc.  

Aujourd’hui, l’unique appellation Coteaux du Languedoc renferme plusieurs sous-appellations régionales (déterminée par région pédoclimatique) ainsi que des noms de terroir. AOC Languedoc s’étend sur trois départements à savoir l’Aude, l’Hérault et le Gard. La production des vins sous l’appellation Coteaux du Languedoc s’étend sur 168 communes.

Les particularités du Vin AOC Languedoc

Les vins AOC Languedoc sont des vins rouges, des rosés et des blancs. Pour la fabrication des vins rouges et des vins rosés, les producteurs de vins utilisent principaux cépages dont la Syrah, la Grenache et la Mourvèdre. Une proportion doit être respectée pour la production des vins pluri-cépage. Pour les vins blancs, l’assemblage de plusieurs cépages peuvent avoir lieu : Grenache, Clairette, Roussanne, Marsanne, Rolle. Ce dernier doit tenir une proportion de 70% au minimum.

Les Coteaux du Languedoc rouge

De couleur vive, l’AOC Languedoc rouge est caractérisée par des arômes du terroir méditerranéen. Les notes de fruits rouges murs (fraises, cerises), de garrigue et d’épices sont remarquables au premier nez. En bouche, le vin rouge AOC Languedoc présente une structure aux tanins peu prononcé mais élégant. Ce bon vin rouge renferme une richesse aromatique et une rondeur typique, caractérisant les vins du Languedoc.  Les coteaux de Languedoc Rouge accompagnent parfaitement la viande rouge, les viandes de gibier, les viandes grillées ainsi que les fromages.            

Les coteaux du Languedoc Rosé

L’AOC Languedoc Rosé est caractérisé par sa robe rose profond et éclatante. Les principaux cépages qui rentrent dans la composition de ce vin rosé sont le Syrah, le Grenache, le Mourvèdre et enfin le Lledoner Pelut. Comme les vins rouges, les arômes de fruits frais et les notes florales sont prononcés dans les vins rosés. Il est aussi doté d’une fraicheur unique et incomparable. La bouche est ronde, souple et avec une grande douceur. Les vins rosés AOC Languedoc conviennent aux repas champêtres, aux apéritifs et plats estivaux ainsi qu’à la charcuterie. Vous pouvez également préparer des salades vertes ou un plat nord-africain et les servir avec une bonne bouteille de vin rosé de Languedoc.

Coteaux de Languedoc et les vins blancs

Les vins blancs du Languedoc sont caractérisés par sa robe jaune clair. En nez, vous allez sentir les arômes de fleurs blanches et des fruits comme les poires et les agrumes. En bouche, vous retrouverez sûrement la rondeur typique des vins du Languedoc. Les vins blancs montrent un bon équilibre d’acidité et offrent une belle fraîcheur. Comme les autres vins de pays, l’AOC Languedoc Blanc accompagnera les fruits de mers de la méditerranée. Cuit, cru, en grillade, les blancs AOC se marieront parfaitement à vos poissons, crevettes, huitres…   

AOC Languedoc : des règles strictes à respecter

Etant donné que l’AOC est une coopérative, les viticulteurs doivent respecter des règles. La typicité et la complexité de ce millésime du Languedoc sont issues de l’adaptation du cépage au terroir. Le vigneron doit faire de son mieux pour fournir du vin bio, des vins doux et de haute qualité. Il faut également respecter les pratiques et règles de production dans le cahier des charges de l’AOC.

  • Le premier concerne l’encépagement : il faut prendre en compte les conditions climatiques et la nature du sol avant de choisir les cépages. Au minimum, deux cépages doivent être combinés pour obtenir du vin typique et complexe.
  • Le second concerne les méthodes de culture : traditionnelle, taille courte sans dépasser douze yeux francs par souche, un rendement faible qui ne dépasse pas 50hl/ha.

Le dernier point c’est la vinification : traditionnelle pour les vins rouges, saigné ou pressurage direct pour les vins rosés et un pressurage direct également pour les vins blancs. Si vous souhaitez servir ce vin de France pour célébrer un évènement important, votre caviste peut vous fournir un guide des vins et vous pouvez choisir entre vins doux naturels, vins effervescents, vins bio, du blanc sec, du vin du Languedoc Roussillon, vin rouge, etc. Vous pouvez même demander l’avis d’un spécialiste pour réussir des accords mets vins.