Les métiers du vin : comment se former ?

  • par

En France, le vin fait partie des boissons les plus appréciées et les plus consommées. Aussi, ce pays se place au rang de premier producteur de vin avec l’Italie. Le domaine viticole est un secteur à part entière en France. Il offre une panoplie de débouchés et des avantages considérables. Avec une bonne formation dans l’un de ses domaines, vous pourrez acquérir de l’expérience et en faire la meilleure expérience possible. Comment se former aux métiers du vin ?

Découvrez quelques métiers du vin

Le secteur du vin et des spiritueux est un secteur très prisé. Vous pouvez rejoindre une école spécialisée et qualifiée qui propose différentes formations. La Grande École du vin et Spiritueux à l’international offre d’excellentes garanties. Vous pouvez découvrir le site afin d’avoir plus d’informations. Clairement, les formations varient selon le domaine viticole choisi.

Le vigneron

Dans le secteur du vin, le métier de vigneron est le plus connu. Toutefois, de nombreuses personnes ont tendance à confondre ce professionnel au viticulteur. Le métier de vigneron est plus complet que celui du viticulteur. En effet, le viticulteur n’intervient qu’en début de fabrication. Par contre, le vigneron intervient dans toute la chaine de production du vin. Il pratique la viticulture et produit le vin.

Pour devenir vigneron, il faut suivre une formation agricole appropriée. Elle peut être d’un niveau bac au bac+5. Il est possible de faire un BPA travaux de la vigne et du vin, un CAP agricole Métiers de l’agriculture production végétale ou encore un bac pro conduite et gestion de l’entreprise vitivinicole.

Certaines formations permettent d’approfondir les connaissances et les diplômes. Il s’agit notamment du BTS viticulteur-œnologie, de la licence professionnelle Métiers de la vigne et du vin, et du Master viticulteur œnologie. Chacune de ces formations est à la fois professionnelle et technique.

L’œnologue

L’œnologie est l’étude de l’ensemble des techniques de fabrication et de conservation du vin. Pour de nombreuses personnes, elle représente la science du vin. Le métier d’œnologue requiert de mettre son expertise au service de l’amélioration de la qualité du vin. L’œnologue est un conseiller et un guide pour les producteurs de vins. C’est un gouteur et un analyste présent sur tous les sites de production du vin.

Se faire former au métier d’œnologue permet de travailler dans plusieurs structures : les laboratoires, les centres de recherche, les entreprises, etc. Pour être qualifié d’œnologue, il est nécessaire de suivre une formation de 2 ans pour obtenir le diplôme national d’œnologue. Ce diplôme équivaut à un bac+5. En effet, dans ce processus, il faut avoir un diplôme bac+3 en chimie ou en biologie.

Le commercial du vin

Le métier de commercial en vin est également tout à fait intéressant. Le commercial en vin a pour principale mission de mettre en valeur le vin. Il est capable de valablement représenter son entreprise auprès des clients. Le commercial en vin se charge de vendre ou d’acheter au nom de son entreprise. Ses tâches sont multiples et diverses.

Pour devenir commercial en vin, il faut suivre une formation classique en commerce. Il peut être question d’un BTS commerce, d’un DUT TC, d’une licence commerce, d’un bachelor commerce international, etc. La formation doit seulement se spécialiser dans le commercial viticole.

Il y a bien d’autres professionnels du secteur du vin. Il s’agit notamment du sommelier, du caviste et du juriste spécialiste en droit de la vigne et du vin. Chacune de ces professions propose des salaires bruts assez intéressants. Elles offrent bien d’autres bénéfices.

Les avantages des métiers du vin

Intégrer le domaine du vin et embrasser les innombrables métiers qu’il propose offre plusieurs avantages. D’abord, on acquiert un savoir-faire et de bonnes connaissances qui peuvent être transmis de génération en génération. Avec le métier de commercial en vin par exemple, on développe ses relations humaines et on communique avec le monde extérieur. Travailler dans la filière viticole permet d’être plus proche des consommateurs et des producteurs.

Aussi, travailler avec le vin est un atout pour la santé. En effet, de nombreuses études ont révélé et démontré que boire un verre de vin par jour réduit les risques d’AVC. En outre, intervenir dans la filière viticole permet d’avoir des horaires de travail flexibles et une bonne rémunération.

Our Score